Bilan footballistique de l’OM en fin d’année 2019

0

C’est bientôt Noël et les matchs de la phase « aller » du championnat français vont arriver à leur terme, laissant la place à la trêve hivernale. Pour l’OM, les ambitions étaient claires en tout début de saison. Les objectifs sont-ils atteints à la mi-saison ? Bilan du club phocéen en fin d’année 2019.

Une place de dauphin du PSG amplement méritée

La première place du championnat de France étant difficile (mais pas impossible) à acquérir à cause de l’ogre parisien, les 19 autres clubs doivent, la plupart du temps se contenter de la deuxième place et des places d’honneur.

À l’aube de la trêve hivernale, les Marseillais confirment leur place de dauphin, un classement acquis dans la douleur en luttant sans relâche avec Rennes et Lille qui sont actuellement dans une forme olympique (les deux clubs surfant sur une série de 4 victoires consécutives, série en cours).

Une attaque en bonne santé, mais une défense à revoir

Au terme de la 17e journée, Marseille enregistre un total de 29 buts marqués, soit un ratio d’environ 1,7 but par match, ce qui le place au 5e rang de la meilleure attaque derrière le PSG, Bordeaux, Lyon et Monaco.

Les animateurs de l’attaque sont l’Argentin Dario Benedetto et le français Dimitri Payet, avec 7 buts chacun. Les attaquants trouvent de plus en plus leurs repères et ont clairement compris le message véhiculé par le slogan du club : « Droit au but ».

Là où le bât blesse, c’est au niveau de la défense qui a encaissé 21 buts en 17 matchs, soit environ 1 but par match. Apparemment, l’entraineur, André Villas-Boas a encore du pain sur la planche pour trouver le bon équilibre en défense et stopper l’hémorragie.

Des recrutements payants : l’argentin Dario Benedetto renforce l’attaque

Durant le mercato estival, les dirigeants marseillais ont enfin trouvé la bonne formule de recrutement après l’échec retentissant « Marcelo Bielsa » et le passage manqué de Rudi Garcia la saison dernière.

Les dirigeants ont tapé du poing sur la table en recrutant un entraineur de classe mondiale, notamment le portugais André Villas-Boas, ainsi que l’arrivée de renforts en attaque, à savoir l’Argentin Dario Benedetto.

Dario Benedetto
Dario Benedetto, nouvel attaquant à l’OM

Le prodige argentin a été considéré par bon nombre d’observateurs comme « LE » serial buteur qui manquait à l’équipe et remplit parfaitement son rôle en marquant quand il le faut.

Une place de dauphin confirmée

L’OM termine l’année l’année 2019 à la seconde place au championnat de France, ce classement qui lui permettrait de se qualifier directement en Champions League et atteignant l’objectif clairement affiché depuis le début de saison.

Quoi qu’il en soit, la première place n’est pas loin et le PSG n’est pas à l’abri d’un coup de moins bien, surtout lorsque les phases finales des coupes européennes battront leur plein vers le mois de mars.

Il ne reste donc qu’à s’accrocher aux talons du PSG et espérer quelques faux pas de leur part tout en assurant le travail. La saison est encore longue et les circonstances de jeu (blessures et suspensions) peuvent toucher n’importe quel club à un moment. Il ne faut donc prendre aucune place pour acquise.

Partager >>