Marseille : Les écoles phocéennes vont être mieux équipées

0

Bonne nouvelle pour les Marseillais ! Les écoles seront dotées d’infrastructures plus avantageuses. En effet, d’après le Maire, qui s’est mis en partenariat avec une société œuvrant dans le capteur d’air, les écoles obtiendront une dotation en capteurs afin d’évaluer la qualité de l’air et de permettre d’avoir un peu plus d’aération dans les salles de classe, mais aussi à la comptine. La mise en place de ces capteurs a été prévue à partir de l’année prochaine.

Des capteurs d’air pour améliorer le confort des écoliers

Les écoliers à Marseille, mais également les parents, peuvent maintenant se réjouir car les écoles de la ville vont être améliorées pour la santé des utilisateurs.

Des appareils spécifiques y seront installés afin de permettre de savoir si le niveau de dioxyde de carbone n’est plus approprié. Ce niveau est constaté via un code couleur, lorsqu’il est de couleur verte, l’air est favorable mais quand il vire au rouge, cela indique que l’air est imprégné. Ainsi, les occupants de la salle peuvent prendre les dispositions y afférentes.

Plusieurs écoles ne détiennent pas de capteurs d’air. Cela peut être défavorable pour la santé des élèves ainsi que celle des professeurs.

Avec ces capteurs, le taux de gaz carbonique est précis. Il permet aussi de savoir si l’air est infecté par les polluants de l’extérieur.

Les conséquences de la mauvaise qualité d’air

Suite à une analyse effectuée l’année dernière dans les établissements scolaires de la ville de Marseille, il a été constaté que 79% des classes présentaient un indice d’isolement supérieur à la moyenne. Ces derniers temps, en général, la qualité de l’air dans les salles de classe s’est beaucoup améliorée.

Néanmoins, le nombre d’écoliers atteint de la maladie d’asthme s’est accroit. Il en est de même pour la maladie de l’eczéma, sans parler de l’allergie provoquée par l’intensification des habitats insalubres.

Partager >>