Pourquoi prendre de la protéine quand on fait de la musculation ?

0

Pour les passionnés de musculation, les protéines font partie des facteurs déclencheurs d’un bon développement musculaire. Principaux nutriments nécessaires à l’organisme pour stimuler le corps, les protéines sont des compléments alimentaires très importants dans la vie des cellules. Elles permettent soit de booster le métabolisme afin d’enclencher le processus de prise de muscle soit d’entretenir et maintenir une masse musculaire aboutie. Comment les utiliser ? Combien de variantes existe-t-il ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans la suite de cet article.

Les protéines : de quoi s’agit-il

Le rôle des protéines pour les cellules est d’autant plus important que celui des glucides et des lipides. Ces macronutriments sont de grandes sources d’azotes favorisant la naissance de nouvelles cellules en remplacement de celles arrivées en fin de vie. Ce cycle (le renouvellement cellulaire) est la base de la vie de toutes les cellules, dont les muscles.

La protéine est donc le véritable constructeur de notre alimentation au même titre que les briques pour un mur. Il en existe deux sortes : celles fournies par l’alimentation et celles sécrétées par l’organisme lui-même.

À quoi servent-elles ?

Il est connu de tous que les protéines permettent la prise de masse musculaire et la perte de la masse graisseuse. Véritable allié des sportifs, il est parfois conseillé aux non-sportifs pour s’assécher ou pour satisfaire les besoins quotidiens de l’organisme en protéines. Pour un individu qui s’entraîne régulièrement les protéines jouent un rôle important dans la récupération physique (socle d’un cycle d’entraînement réussi). Elles sont pour cette simple raison très répandue dans les salles de musculation.

La principale fonction de ces compléments alimentaires ne se limite pas seulement à nourrir les muscles. En effet, les protéines interviennent également dans le renforcement des défenses immunitaires et dans la digestion. Elles s’intègrent aussi dans plusieurs processus nerveux, hormonaux et jouent un rôle de complément énergétique et de bâtisseur.

Quel type de protéine choisir ?

La Whey

Conçue à partir de Lactosérum, la whey est une fraction de protéine de lait très filtré, quasiment dépourvu de lactose et de graisses. Avec son titre de plus ancienne protéine « nouvelle génération », la Whey est le complément alimentaire le plus consommé dans le milieu de la musculation. Elle s’assimile vite et a un effet anabolique sur le corps. La whey possède également une forte valeur nutritionnelle et est riche en BCAA.

On distingue différents types de whey à savoir l’hydrolysat de whey, l’isolat de whey et le concentré de whey. Elles visent toutes à accompagner les sportifs dans la construction du muscle et dans la réduction des graisses. La concentration en protéines des whey varie entre 70 et 95 % en fonction du type. Elle permet enfin de réguler le système cardiovasculaire et d’avoir un métabolisme sain.

La Caséine

La caséine est aussi une protéine en poudre composée de lait. La différence est que celle-ci est dite à digestion lente (6 à 8 h). Elle est utilisée afin d’assurer un apport continu d’acides aminés dans le sang de façon graduelle et pour un temps plus long que celui demandé par la whey protéine. Dans la journée, on peut en prendre entre les repas sans souci de fringale. Son impact sur la sécrétion d’insuline étant pratiquement nul, la caséine soutient de ce fait la définition musculaire. Vous pourrez également en consommer sans problème avant de vous coucher. Néanmoins, vous pourrez être victime de désagréments intestinaux si vous êtes intolérant au lactose.

Le gainer

Encore appelé Weight gainer, le gainer est également un type de protéine en poudre. Il s’agit d’un complément alimentaire composé de divers nutriments favorisant la prise de masse musculaire. Contenant principalement des protéines extraites du lait et de glucides, le gainer est recommandé pour les personnes maigres qui ont des difficultés à prendre du muscle.

Le Weight gainer doit être consommé en fonction des efforts physiques fournis. La raison ? Tout simplement pour éviter l’accumulation de masse graisseuse pouvant se greffer aux muscles. Il fournit également suffisamment d’énergie afin de supporter l’effort durant les entraînements.

Vous pouvez trouver les meilleures protéines de chaque famille sur le site dr-muscu.fr.

Quand prendre un shaker de protéine dans la journée ?

  • Au petit déjeuner : après 7 à 9 h de sommeil, le corps commence à cataboliser. Il faut alors nourrir le muscle avec une bonne source de protéines dès le matin. La whey est la protéine la plus intéressante à prendre le matin en raison de sa rapide assimilation par l’organisme.
  • En collation : prises en collation, les protéines permettent d’accroître l’apport journalier en macronutriments afin de limiter le catabolisme et favoriser l’anabolisme. Vous pouvez en prendre entre deux repas (matin, midi, soir).
  • Après l’entraînement : il est conseillé de prendre un shaker de protéines post workout afin de profiter de la fenêtre anabolique (période d’une à deux heures durant laquelle le corps est plus réceptif à l’absorption de nutriments). Cela vous permettra également de pourvoir votre apport journalier en protéine au cas où votre prochain repas est trop éloigné de votre entraînement.

Gardez en tête qu’aucun moment de la journée ne vous permettra de faire exploser vos performances juste en prenant un shaker. À vous de répartir vos apports journaliers selon votre plan alimentaire.

Partager >>