10 conseils pour optimiser son taux de conversion en ligne

Le taux de conversion d’un portail internet caractérise le pourcentage d’internautes ayant effectué une action spécifique. Ainsi, cela peut être le taux de visiteurs qui effectuent un achat, si vous possédez une plateforme ecommerce. Voici quelques autres exemples : taux de visiteurs qui complètent un formulaire de contact, qui s’inscrivent à une newsletter ou encore à un événement. Le pourcentage de conversion représente une fraction avec en numérateur le nombre de visiteurs convertis (finalisent l’objectif) et en dénominateur le nombre total de visites (ou de visiteurs).

Lorsque vous avez déterminé votre objectif (ce que vous désirez que vos visiteurs fassent), l’interrogation se posant est celle de savoir de quelle façon optimiser le taux de conversion. Découvrez les méthodes, la plupart du temps extrêmement simples, dans le but d’améliorer le taux de conversion de votre plateforme internet.

Améliorer les boutons CTA

L’écrit de votre bouton est le pilier du CTA. Il se doit d’être le plus persuasif possible si vous désirez optimiser votre taux de conversion web. C’est pourquoi vous devez tout faire pour qu’il parvienne à retenir l’attention du visiteur. La finalité d’un CTA est d’amener le visiteur à effectuer une action. Par conséquent, il est normal de débuter par un verbe conjugué à l’infinitif ou à l’impératif. En outre, pour optimiser vos conversions, nous vous recommandons d’utiliser la première personne du singulier. Quelle est la raison ? Si l’écrit de l’action matche au mot près à ce que votre internaute pense, ce dernier a nettement plus de chances de s’identifier. Il est nécessaire que votre internaute « like » ce qu’il va avoir en échange de son clic. Plus la valeur perçue se révèle être conséquente, plus ce dernier va agir.

Dans le but d’optimiser votre pourcentage de conversion, ne laissez pas de côté le look de vos CTA (call-to-action) ! Faites attention à la position de vos boutons. Il arrive que les boutons soient positionnés en fin d’article.

Optimiser le tunnel de paiement

95% correspond au pourcentage de prospects que les commerçants web perdent durant l’achèvement du processus d’achat (le tunnel de paiement si vous préférez). Ce taux est l’illustration parfaite de l’obligation de posséder un tunnel de paiement sans faute dans le but qu’il n’y ait pas de doutes et de confusions chez le visiteur désireux d’effectuer son achat. Le tunnel de commande (check out, entonnoir de conversion et funnel marketing) caractérise le parcours effectué par le client de la fiche produit à la page de validation de commande. L’optimisation du tunnel de paiement est essentielle. C’est une source de multiples enjeux essentiellement par rapport au taux de transformation. Il est nécessaire que l’internaute soit chouchouté dans la totalité des phases du processus. N’hésitez pas à externaliser une telle action.

Accélérer le temps de chargement

Un portail internet se chargeant lentement est le pire ennemi des internautes. Le résultat quasi instantané est ce qu’attend un visiteur. L’expérience web doit être la plus fluide possible. S’il y a un accroc sur votre plateforme internet, l’internaute peut rapidement s’en aller.

Sur le marché extrêmement concurrentiel actuel, posséder une plateforme internet rapide et fiable est une obligation. Dans le cas contraire, votre clientèle se dirigera en direction de la concurrence afin de bénéficier d’une expérience de navigation qu’ils ne trouvent pas chez vous. Pour accélérer le temps de chargement de votre site, voici les actions à effectuer :

  • Diminuer le nombre de requêtes HTTP ;
  • Se servir du chargement asynchrone par rapport aux fichiers JavaScript ;
  • Effectuer une compression des images et Lazy Loading ;
  • Mettre en cache le navigateur web ;
  • Se servir d’un CDN (Content Delivery Network).

Segmenter le trafic

L’une des fonctions les plus réputées de Google Analytics, mais que dont vous ne vous servez pas assez, se nomme la segmentation. Cette dernière permet d’isoler et d’étudier des sous-ensembles de votre trafic. Non présente dans des outils spécifiques de webanalyse, la segmentation est une partie intégrante de Google Analytics. Le mastodonte américain fait souvent progresser cet outil dans le but d’offrir aux internautes des fonctions pertinentes et efficaces. Pensez également à scruter les indicateurs de performance (kpi en anglais). Ces indicateurs sont précieux pour prendre les bonnes décisions par rapport à votre site web.

  Amende & données personnelles : Didi, "l'Uber chinois" condamné à 1,2 milliards d'euros

Il est essentiel de procéder à la segmentation de votre trafic afin d’identifier les individus ayant effectué un achat (sur un portail e-commerce) ou une action (on nomme alors l’internaute un lead). Il faut dénicher ce qui les rend différents de vos autres internautes : nombre de pages web vues, temps écoulé, source de trafic spécifique, etc… Il est possible d’aller encore plus loin. Concevez un segment pour trouver les acheteurs possédant les paniers les plus conséquents. Faites-en un autre pour découvrir les internautes qui achètent souvent, mais qui ont cette fois des petits paniers … Via les segments, attardez sur les vous autant sur les micro que sur les macro-conversions !

Rendre la navigation intuitive

La navigation est la spécificité essentielle de l’expérience utilisateur de votre plateforme internet. Elle peut optimiser ou réduire vos possibilités de changer un internaute en client réel.

Il demeure primordial que le mécanisme de navigation d’un portail web soit robuste afin de conserver un haut pourcentage de fidélisation et un taux de rebond moindre. Or, de multiples propriétaires de portails internet se focalisent sur son look et le contenu posté. En laissant de côté le fait que même les plateformes les mieux pensées et conçues peuvent voir jusqu’à 55 % de leurs visiteurs s’en aller à cause d’une expérience de navigation peu qualitative. Les internautes ne souhaitant pas perdre leur temps afin de dénicher leurs renseignements se dirigeront vers une plateforme internet dans le but de trouver la donnée désirée.

Un design internet qualitatif doit se baser sur une excellente navigation. Cela est primordial pour l’atteinte des objectifs de votre société. Et, simultanément, une navigation intuitive et un design réfléchi permettent aux internautes de profiter d’une expérience simplifiée, autant sur PC que sur supports mobiles (smartphones et tablettes).

La navigation doit être une priorité pour votre société. Pensez à l’intégration des CTA, restreignez le nombre d’options du menu, pensez à la séparation des catégories et concevez une barre de navigation glissante ou un bouton « retour en haut ».

Multiplier les modes de paiement

Offrir une palette élargie de facilités de règlement offre la possibilité d’optimiser les ventes. Néanmoins, leur multiplicité peut rendre la gestion difficile. Afin de choisir les bonnes solutions de paiement, définir le seuil de rentabilité de chacune des options est nécessaire.

Il demeure pertinent de proposer plusieurs solutions de paiement, si l’on désire optimiser le chiffre d’affaires de son portail de vente web. Ainsi, si vous montez votre site web via un CMS, pensez à en choisir un qui propose plusieurs modes de paiement (comme WordPress et PrestaShop). Pensez aux nouveaux modes de paiement comme les crypto-monnaies.

Récupérer les paniers abandonnés

Un panier abandonné est un panier conçu par un client qui finalement n’effectue pas d’achat. Si le client a été jusqu’à intégrer les articles à son panier, c’est que son intention d’achat était puissante. Ainsi, vous pouvez effectuer la récupération du panier, ce qui veut dire tout faire dans le but que le client puisse revenir dessus et finaliser son achat.

Nous vous recommandons d’utiliser le mail de votre client si vous souhaitez procéder à la récupération d’un panier abandonné. Il faut faire tout votre possible afin de le récupérer durant sa visite. Si cela est impossible, servez-vous de ce qu’on appelle le retargeting afin de procéder à la récupération des paniers abandonnés.

  Amazon : l'abonnement Prime augmente

Il s’agit d’une technique marketing efficace marchant de la façon qui suit : la diffusion de vos publicités s’effectue sur une multitude de médias web. Or, ces dernières sont seulement visibles par les utilisateurs s’étant déjà rendu sur votre portail internet. Vous pouvez faire preuve d’une meilleure précision en visant les utilisateurs en fonction de leur comportement sur votre plateforme web et en customisant la publicité avec les articles qu’ils ont vu ou intégré au panier sur votre portail.

Analyser le parcours d’achat

Le parcours d’achat client désigne la totalité des actions faites par un client du moment où il cerne un besoin ou un souci jusqu’à l’acquisition de l’article ou service offrant une réponse à cela. Ce chemin est en lien avec l’implication incarnée par l’achat.

S’il y a beaucoup de parcours d’achat plus ou moins longs et difficiles, il y a trois étapes semblables à la totalité des parcours. La première n’est autre que la prise de conscience du besoin ou du souci. Ici, il faut opter pour des contenus pertinents, efficaces et explicatifs basés sur la résolution du souci. Vient ensuite la considération. Tutoriels, guides et comparatifs offrent la possibilité au prospect de voir de quelle façon et dans quelle situation il peut se servir de votre article avant de l’acquérir. Enfin, il y a la décision. Ici, une fiche produit poussée, des avis clients positifs ou encore une période d’essai gratuite pourront vous permettre de devancer les concurrents et d’optimiser votre taux de conversion web.

Il peut y avoir une quatrième phase appelée « post achat », liée à l’usage de l’article par le client, au contact éventuel avec le service client et à la recommandation (ou pas) de la marque aux proches.

Signalons qu’un prospect n’effectue pas obligatoirement la totalité de ces phases et peut effectuer instantanément un achat via une recommandation d’une connaissance. Ainsi, le savoir-faire des clients fidèles à vous vendre est primordial lors du parcours d’achat. Procéder à l’identification de son ou ses parcours d’achat est une action obligatoire. Pensez également à opter pour les bons leviers marketing, à choisir le ton qui convient quand il faut et enfin à optimiser votre stratégie éditoriale.

Personnaliser l’expérience d’achat

Pour une plateforme e-commerce, l’expérience client personnalisée se caractérise par la modification du parcours d’achat à chaque client ou prospect. Ce type d’expérience permet à votre clientèle de revenir en direction de votre plateforme web. Par conséquent, effectuer la personnalisation des expériences internet de vos clients demeure primordial dans le but d’optimiser le chiffre d’affaires lié à votre portail.

Via la data, la personnalisation offre des renseignements sur leurs besoins et leurs goûts, vous donnant ainsi la possibilité de leur dévoiler des expériences sur mesure.

Utiliser un outil d’automatisation

L’automatisation des opérations solidifie la productivité, la fiabilité, la disponibilité ainsi que les performances. Cela peut aussi diminuer les coûts d’exploitation. Le choix d’opérations en service réduit permet aussi de bénéficier d’un excellent retour sur investissement.

Ces outils donnent la possibilité de profiter d’une automatisation des tâches quotidienne sur vos applications (comme votre messagerie et votre logiciel de relation client) et améliorent grandement la productivité.

Plus de publications

Bonjour à vous chers lecteurs. Je suis Adrien, rédacteur virtuel Entreprise pour le site News Of Marseille. Vous pourrez suivre les différents nouveaux contenus sur les entreprises et leurs secrets.