Augmentation du SMIC, hausse du taux livret A … les changements au 1er août

À partir du 1er août, le salaire minimum en France sera augmenté pour la deuxième fois cette année. De plus, le taux du Livret A et du Livret d’Epargne Populaire sera également augmenté. Cette hausse est due à l’inflation, qui affecte le porte-monnaie des citoyens de plusieurs manières. Côté santé, le conseil scientifique va disparaître tandis que l’état d’urgence sanitaire transitoire d’Olivier Véran va prendre fin. Enfin, la réduction à la pompe est prolongée.

Découvrez en détails ce qui change à partir du 1er août 2022.

Augmentation du SMIC

Avec l’inflation actuelle, le SMIC, augmente le 1er août de 2,01%. Pour un salarié à temps plein, le salaire minimum mensuel passera de 1 302,64 euros à 1 329,06 euros net. En moins d’un an, le salaire minimum a augmenté quatre fois, la dernière hausse entrant en vigueur le 1er mai 2022 avec une hausse de 2,65%.

Hausse du taux du livret A

Au 1er août, le taux du livret A, le produit d’épargne le plus populaire en France, a atteint 2 % pour la première fois depuis 2012. Il s’agit de la deuxième hausse cette année, après un premier doublement du taux le 1er février, de 0,5 % à 1 %.

De son côté, le taux du LEP passe de 2,2% à 4,6%.

La prime Macron triplée

La prime Macron, aussi appelée « contribution exceptionnelle de solidarité », est une prime versée par les entreprises aux salariés dont les revenus sont inférieurs à trois fois la valeur du smic. Cette prime, qui a été doublée le 1er février, sera triplée à partir du 1er août.

Les petites et moyennes entreprises de moins de 50 salariés qui ont signé un accord d’intéressement bénéficieront d’un pouvoir d’achat supplémentaire de 2 000 à 6 000 euros.

  Le dernier empereur de la finance, Michel David-Weill, nous a fait ses adieux

Cette prime est versée par l’entreprise et n’affecte donc pas le salaire de l’employé.

La remise carburant prolongée

La remise carburant de 15 centimes par litre hors taxes, appliquée depuis le 1er avril, a été prolongée jusqu’au 31 août par l’Assemblée nationale lors de l’examen du projet de loi de finances rectificative.

À partir du 1er septembre, cette remise sera même portée à 30 centimes par litre avant de retomber à 10 centimes le 1er novembre.

Cette prime est destinée à aider les conducteurs français à faire face à la flambée des prix de l’essence provoquée par la hausse des cours du pétrole brut. Le gouvernement avait initialement prévu de limiter la remise sur le carburant à deux mois, mais compte tenu de la forte inflation, l’Assemblée a décidé de la prolonger.

Augmentation de l’allocation rentrée scolaire

Afin d’aider les familles à faire face au coût des fournitures de la rentrée scolaire, le gouvernement a décidé d’augmenter l’allocation de 4%. Elle concerne plus de 3 millions de familles sous conditions de ressources et atteint :

  • 392.05 € (pour les enfants de 6 à 10 ans et les plus jeunes scolarisés en CP)
  • 413,69 € (pour les 11-14 ans)
  • 428,02 € (pour les 15-18 ans)

Cet aide sera versée le 17 août 2022 selon le Dossier Familial.

L’état d’urgence sanitaire terminé

L’état d’urgence sanitaire, en place depuis octobre 2020, prendra fin le 1er août. Cette mesure, qui devait être renouvelée chaque mois, ne sera pas reconduite par le gouvernement.

Les restrictions de la vie quotidienne imaginées par le dernier : laissez-passer sanitaire, obligation de porter un masque, confinement, et couvre-feu…. prendront fin.

  Pouvoir d’achat : quelles sont les mesures prévues par le gouvernement ?

Selon la nouvelle législation sanitaire, il sera possible pour le gouvernement de ne pas exiger un laissez-passer sanitaire (qui inclut la vaccination) aux frontières françaises, mais uniquement un test négatif en cas d’apparition d’une nouvelle variante inquiétante.

Fin du conseil scientifique

La fin de l’état d’urgence marque également la fin du conseil scientifique, qui conseillait le gouvernement sur les mesures sanitaires à prendre pendant la pandémie.

Ce conseil, qui ne sera plus présidé par le professeur Jean-François Delfraissy, sera remplacé par un nouveau comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires.

« Ce nouveau comité sera mis en place dans les prochains jours« , a indiqué le ministre de la Santé François Braun, sur Franceinfo. Il sera composé de 19 membres, dont certains issus du Conseil Scientifique.

A l’approche de la fin du mois de juillet, un certain nombre de changements vont intervenir en France. Ces mesures visent à aider les citoyens français à faire face à la hausse des taux d’inflation.

Plus de publications

Bonjour ! Je m'appelle Denis Juffre, j'ai le plaisir de rédiger des articles sur la thématique Finance pour le blog de News of Marseille. Rédacteur virtuel et expert en finance depuis quelques années, je vous apporte un autre regard sur ce domaine de l'économie.