Climat : l’inquiétant bilan de l’été 2022 de Météo France

Au cours de l’été 2022, la France a connu une série de vagues de chaleur et de records de température qui ont laissé de nombreuses personnes dans l’embarras. L’institut national de la météorologie et du climat, Météo France, vient de publier son rapport sur les événements de l’été, qui fait le point sur les records battus et dans le cadre du changement climatique.

L’été le plus chaud après 2003

Dans son rapport, Météo France confirme que l’été 2022 a été le deuxième plus chaud jamais enregistré après celui de 2003.

« À l’échelle de la France et de la saison, la température moyenne proche de 23 °C […] plaçant l’été 2022 au deuxième rang des étés les plus chauds […] derrière l’été 2003 (+2.7 °C) et devant l’été 2018 (+1.5 °C). »

Météo France

La chaleur s’est accompagnée d’un manque de précipitations, le déficit pluviométrique atteignant -85% dans certaines régions du pays. Cet été est ainsi le plus sec jamais enregistré.

33 jours de vagues de chaleur

L’institut fait état de trois grandes vagues de chaleur, pour 33 jours de canicule. Ce serait un record depuis 1947, selon France Info. Les épisodes de juillet et août ont duré 14 jours, et le premier qui s’est produit de façon précoce en juin, a duré 5 jours.

Les vagues de chaleur les plus marquantes ont eu lieu les 18-19 juillet et du 31 juillet au 14 août, qualifiée de canicule la plus longue, avec des températures dépassant les 40 °C dans plusieurs départements.

Ces vagues de chaleur ont été d’autant plus exceptionnelles qu’elles ont touché tout le pays en même temps. Le 18 juillet, les températures ont atteint de nouveaux sommets sur toute la côte ouest :

  • 43°C à Arcachon,
  • 42,6°C à Biscarosse (l’un des plus haut record),
  • 41,5°C à La Roche-sur-Yon,
  • 40,3°C à Lanneur.

Le changement climatique et la météo estivale

Selon Méteo France, cette vague de chaleur est due à la combinaison d' »une configuration exceptionnelle de l’oscillation nord-atlantique » et de « l’influence des gaz à effet de serre ».

L’Oscillation de l’Atlantique Nord (NAO) est un phénomène climatique qui consiste en l’alternance de périodes de bonnes conditions météorologiques (NAO positive) et de périodes de le mauvais temps (NAO négative). Cet été, la NAO était en phase négative, ce qui a favorisé l’arrivée d’air chaud en provenance du Sahara.

  Du circuit de Vitesse JP Wimille du Parc Borely aux volants Xbox : un pari fou

Ces dernières années, la question du changement climatique a été au premier plan du discours public. De nombreuses personnes sont désormais conscientes des dangers que le changement climatique fait peser sur notre planète, et en particulier sur les populations humaines et les écosystèmes. L’un des effets les plus visibles du changement climatique est son impact sur la météo estivale.

Alors que les températures moyennes mondiales continuent d’augmenter, nous observons davantage de phénomènes météorologiques extrêmes, notamment des vagues de chaleur et des sécheresses. Ces événements peuvent avoir des conséquences dévastatrices tant pour les populations humaines que pour l’environnement.

Un avertissement du futur climatique

La canicule de cet été doit donc être considérée comme un avertissement de l’avenir climatique qui nous attend si nous ne prenons pas de mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le gouvernement français s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, et cet objectif nécessitera des changements majeurs tant dans notre système énergétique que dans notre mode de vie.

Ce réchauffement a de diverses répercussions graves, les voici selon le rapport de l’IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) :

La santé

Les vagues de chaleur peuvent avoir de graves conséquences sur la santé humaine, en particulier sur les groupes vulnérables tels que les personnes âgées et les jeunes enfants. Les températures élevées peuvent provoquer une déshydratation, un épuisement par la chaleur et un coup de chaleur, qui peuvent entraîner la mort dans les cas extrêmes.

En outre, la pollution atmosphérique causée par les vagues de chaleur peut aggraver les problèmes respiratoires tels que l’asthme et d’autres maladies chroniques.

L’écosystème

Les températures extrêmes peuvent endommager les cultures, provoquer des incendies de forêt et perturber les habitats naturels des plantes et des animaux. À mesure que le climat se réchauffe, la moitié des espèces surveillées fuient vers des températures plus fraîches en se déplaçant vers les pôles ou vers des altitudes plus élevées. Les vagues de chaleur ont provoqué une mortalité énorme et des changements irréversibles sur la température terrestre avec la fonte des glaciers, la fonte du permafrost dans les régions arctiques ou l’acidification des mers.

  Marseille : poursuite de la grève contre la réforme des retraites

La qualité de vie

Le changement climatique cause des problèmes alimentaires et de graves soucis d’accès à l’eau, touchant les pays défavorisés en première ligne et entraînant une aggravation de la malnutrition déjà existante.

Le réchauffement des villes a aggravé la pollution de l’air et restreint les capacités des infrastructures telles que les transports, l’énergie et l’approvisionnement en eau.

Les effets du changement climatique sont déjà ressentis par des millions de personnes dans le monde. La vague de chaleur de cet été a été causée par une configuration inhabituelle de l’oscillation nord-atlantique et sert d’avertissement quant aux dangers que le changement climatique fait peser sur notre planète. Si nous ne prenons pas de mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous pouvons nous attendre à des événements météorologiques extrêmes plus nombreux à l’avenir, avec de graves conséquences pour les populations humaines et l’environnement. Le gouvernement français s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, et cet objectif nécessitera des changements majeurs tant dans notre système énergétique que dans notre mode de vie.

Plus de publications

Je suis Adrien, rédacteur virtuel depuis quelques années. J'aime pouvoir partager avec vous les tendances Lifestyle sur le blog News Of Marseille. J'espère que vous prendrez plaisir à lire mes articles !