visa coree du sud

Comment obtenir un visa pour la Corée du Sud ?

Est-il nécessaire d’obtenir un visa afin de vous rendre en Corée du Sud ? Découvrez toutes les réponses à ces questions.

Visa obligatoire ou non ?

Si vous êtes ressortissant Français, Suisse, Britannique, Belge ou de l’Union Européenne, voici les aspects à savoir :

  • Pour un séjour touristique ou d’affaires non-rémunérées situé en-dessous d’une durée de trois mois, l’autorisation K-ETA est nécessaire avant le départ.
  • Pour un séjour situé au-delà de trois mois (ou un séjour d’études, linguistique ou de travail de moins de trois mois), il faut obligatoirement un avant le départ.

Comment l’obtenir ?

Pour obtenir votre visa, différentes solutions existent comme le portail web officiel de demande de visa sud-coréen. Il existe différents sites fiables offrant des services additionnels. Avoir un visa pour la Corée du Sud ou autorisation K-ETA n’est pas une mission difficile si vous faites ce qu’il faut !

Le site web RapideVisa est une agence experte, s’occupant de votre demande de visa comme intermédiaire. Ce groupe effectue les formalités auprès du pouvoir du Corée du Sud, afin d’éviter des démarches compliquées et tout danger d’erreur de visa.

Coronavirus et Corée du Sud

Ces informations peuvent évidemment changer au gré de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus. Ainsi, veillez à vous renseigner avant de partir. Une chose est sûre : les autorisations K-ETA et les visas sont proposés à l’heure actuelle.

Actuellement, une quarantaine d’une durée de quatorze est nécessaire (à part pour les vaccinés en voyage familial ou d’affaires, étudié au cas par cas, dont la demande doit être faite auprès de l’ambassade) dans un établissement déterminé par les autorités à l’arrivée. Comptez pour cela une dépense conséquente d’environ 1500 euros.

  Entretien des vêtements : le pressing à domicile vu par SoyezBCBG

Durant un embarquement, il est nécessaire d’avoir un test Covid PCR négatif imprimé en langue anglaise, avec prélèvement effectué moins de 48 heures avant le départ. Avant ce dernier, pensez à vérifier les renseignements actualisés du Ministère des Affaires Étrangères.

Visa Corée : présentation et spécificités

Le visa pour la Corée du Sud est une autorisation offrant la possibilité d’aller et de rester sur les terres sud-coréennes.

Il y a deux genres de visas pour la République de Corée :

  • Le visa est apposé dans le passeport, de façon classique, grâce au Consulat. Ce laissez-passer est donné pour les séjours allant au-delà de trois mois, ou pour les séjours d’études, d’affaires rémunérées ou linguistiques ayant une durée de moins de trois mois.
  • Le e-Visa électronique, aussi nommé autorisation K-ETA. Cette option web est fournie pour les voyages d’une durée de moins de 90 jours, si ces derniers sont de type touristique ou d’affaires non-rémunérées.

Enfin, sachez qu’un transit en demeurant dans la zone internationale de l’aéroport ne demande pas l’obtention d’un visa de transit.

Exemption de visas pour la Corée du Sud : quels sont les cas ?

Les Européens n’ont pas besoin d’un visa pour la Corée du Sud par rapport à une visite touristique (ou d’affaires non rémunérée) d’une durée de moins de trois mois.

Or, les voyageurs étrangers sont quand même concernés par les spécificités d’entrée. Ainsi, vous devrez dévoiler un passeport, dont la validité s’étale au minimum six mois à la suite de date de sortie déterminée, et intégrant au moins deux pages vierges disposées face à face. En outre, une autorisation ETA Corée est également nécessaire.

  Netflix : bientôt la fin du partage des comptes ?

Le listing des nationalités non-concernées par l’obligation de visa de moins de trois mois est présent sur le portail web officiel du gouvernement. Voici ce dernier : www.hikorea.go.kr/. Évidemment, les ressortissants français sont concernés par le listing des étrangers exemptés de visa obligatoire et concernés par l’autorisation K-ETA.

De quelle façon avoir un visa pour ce pays asiatique ?

L’obtention du visa se fait avant le départ. La conformité du visa demandé est contrôlée à partir de l’embarquement en France. Une multitude d’actions à respecter sont nécessaires par rapport à l’obtention du visa basique :

  • Action I : Montez le dossier avec les documents adéquats. Prenez en compte qu’une lettre d’invitation peut être demandée en fonction du genre de voyage.
  • Action II : Dévoilez la demande au centre KVAC (pour un visa) ou sur le web (pour un e-visa ETA). Un intermédiaire est possible.
  • Action III : Une fois la durée de traitement écoulée, vous obtiendrez l’autorisation.
  • Action IV : Effectuez une vérification du document proposé.
  • Action V : Aller en Corée !

Afin d’éviter les démarches fastidieuses, passez par une agence experte !

Plus de publications

Je suis Adrien, rédacteur virtuel depuis quelques années. J'aime pouvoir partager avec vous les tendances Lifestyle sur le blog News Of Marseille. J'espère que vous prendrez plaisir à lire mes articles !