Les beaux mets

Les Beaux Mets : un restaurant géré par des détenus à Marseille

Les Beaux Mets… Rien qu’à son appellation, cet établissement de restauration marseillais séduit déjà. Celui-ci est particulier, à de nombreux égards. Sa principale caractéristique, qui lui confère toute sa singularité ? C’est un restaurant qui fait partie intégrante d’une prison et l’ensemble du personnel est composé par des détenus. Faites connaissance avec ce resto dont l’enjeu est de contribuer à l’inclusion sociale et professionnelle des personnes incarcérées, en plus d’émerveiller vos papilles.

Les Beaux Mets : un restaurant au cœur de la prison des Baumettes

Recherchez-vous une adresse originale marseillaise où vous pourrez savourer de délicieux plats ? Faites donc un détour au restaurant Les Beaux Mets qui fait partie de l’enceinte de la prison des Baumettes. Il s’agit d’une grande première en France. C’est, en effet, la toute première table tenue par des personnes incarcérées. Le projet a d’ailleurs été mis en place dans le but de favoriser l’inclusion sociale et professionnelle de ces dernières.

Les Beaux Mets
Les Beaux Mets

Vous serez cordialement accueilli à l’ancien quartier des femmes qui a fait peau neuve pour l’occasion. Le cabinet d’architecture Rougerie+Tangram et l’Atelier Maï ont travaillé de concert pour proposer un espace convivial. L’endroit a été transformé en une salle pouvant accueillir 42 convives avec sa cuisine où une brigade de prisonniers conduite par la Cheffe Sandrine Sollier sont aux fourneaux. Les clients sont attendus du lundi au vendredi et ceux-ci pourront déguster des plats réalisés exclusivement avec des produits frais.

Un programme de réinsertion unique en son genre

La mise en place de ce restaurant qui sort de l’ordinaire est motivée par la volonté de changer les choses dans la vie des personnes incarcérées. Il faut, en effet, souligner qu’en France, 6 personnes sur 10 qui ont fini un séjour de prison sont de nouveau condamnées dans les 5 ans qui suivent leur sortie. Aussi, moins de 1 personne sur 3 peut accéder à l’emploi.

  Emplois à Marseille : le village BTP réunit les offres et les demandes de travail

D’ailleurs, bon nombre de ces prisonniers débarquent en détention en ayant très peu voire pas du tout d’expérience de travail. Dans tous les cas, ils sont très peu qualifiés : moins de 9 sur 10 d’entre eux ont le bac. Pourtant, dans le domaine de la restauration, il y a plus de 200 000 postes qui ne trouvent pas de preneurs.

Le concept : comment fonctionne Les Beaux Mets ?

Il faut donc rappeler que Les Beaux Mets est un établissement qui fait partie intégrante d’une prison et qui est ouvert au public. Par ailleurs, le personnel est donc constitué de personnes incarcérées ayant bénéficié d’une formation et d’un accompagnement spécifiques. Tous sont suivis par des professionnels de la restauration, mais aussi des spécialistes de l’insertion professionnelle. Le plus important, c’est que ces individus accèdent à un emploi.

Les initiateurs du projet ont pour objectif de donner une opportunité à ces individus de trouver quand même leur place au sein de la société. Ils ont une chance d’être acceptés et même respectés dans leurs activités.

Il convient de souligner que les membres de la brigade de ce restaurant sont sélectionnés en fonction de leur peine. Celle-ci est soit courte, soit sur le point de s’achever. Une fois qu’ils ont purgé leur peine, ils continuent à être accompagnés au niveau socioprofessionnel, pour une insertion réussie.

Plus de publications