Lutte contre les rats

Lutte contre les rats à Marseille : les furets sur le banc d’essai

Les rats constituent de véritables fléaux et sont particulièrement présents durant la période hivernale. Du côté de Marseille, la ville a décidé de tester une méthode peu habituelle pour venir à bout de ces rongeurs. Des furets vont alors « partir en chasse » contre les rats. La traque se faisant en extérieur. Cette méthode a été spécialement sélectionnée par la mairie pour son côté respectueux de l’environnement.

Une solution à tester pour Marseille : les furets contre les rats

Lorsqu’il s’agit de lutter contre les rats, est-ce que tous les moyens sont bons ? À Marseille, de nombreuses solutions ont déjà été testées pour combattre ces rongeurs. Des appâts ont notamment été utilisés. De même que les produits chimiques. Aujourd’hui, c’est une solution assez surprenante que la ville décide de mettre en œuvre, à savoir l’utilisation des furets.

Lutte contre les rats
Les furets peuvent être efficaces dans la lutte contre les rats

La conseillère municipale déléguée à l’insalubrité et les nuisibles, en la personne d’Aïcha Guedjali, a livré de plus amples explications à travers une entrevue avec 20 Minutes Marseille. Le choix n’est certainement pas le fruit du hasard. L’élue a fait comprendre que l’objectif n’est pas une éradication complète des rats en faisant appel aux furets, mais plutôt une régulation de leur population à Marseille. En effet, ces rongeurs restent tout de même utiles, contribuant en l’occurrence à entretenir des structures dans le sous-sol de la ville.

Prune, l’un des furets qui partiront en chasse aux rats

Prune figure parmi les furets qui vont mettre ses talents de chasseur de rats au service de la ville de Marseille. Pour la petite histoire, Prune vient du Gers où il a été élevé par Alexandre Raynal. Avec son père, ce dernier possède une entreprise spécialisée dans la dératisation naturelle qui est connue dans toute la France. Raynal Environnement a d’ailleurs déjà été sollicité par d’autres communes françaises, pour le même genre de mission. À Marseille, une équipe de 7 ou de 8 furets au total devrait intervenir à Marseille.

  Est-il possible d'installer un ascenseur de maison ?

Dans tous les cas, une stratégie de capture a été spécialement mise en place. Celle-ci étant basée sur une technique naturelle de prédation qui tient compte de la dimension écologique. Un système de galerie va être créé. Le furet va s’introduire par un premier trou. Il fera ensuite en sorte d’évacuer le rat vers un deuxième orifice. Une fois que le rongeur est sorti, celui-ci va être piégé puis faire l’objet d’une euthanasie. La conseillère municipale n’a pas manqué de préciser que ceci se fera d’une manière douce en faisant appel à du dioxyde de carbone (CO2).

Une initiative qui devrait porter ses fruits

Chasser les rats en faisant appel à des furets n’est pas une nouvelle méthode. Celle-ci a déjà été utilisée depuis des siècles et a d’ailleurs déjà été mise en œuvre par d’autres villes françaises, dont Toulouse, Vitry-sur-Seine ou encore Limoges. La technique devrait être efficace, d’autant plus que le furet dégage une odeur qui repousse naturellement les rats.

De nombreux avantages sont, en outre, à noter. Comme la possibilité de programmer des chasses au sein de bâtiments publics. Les furets peuvent également être lancés dans des endroits publics comme les jardins et les parcs. Dans le registre des avantages, cette option ne fait pas appel à des produits chimiques et agressifs. Par ailleurs, une mort sans souffrance est réservée aux rongeurs.

Plus de publications