Ophtalmologue Marseille

Marseille : il devient aveugle après un rendez-vous chez son ophtalmologue

C’est un épisode bien triste qui est relayé par BFMTV. Un jeune homme a perdu la vue après un rendez-vous anodin auprès de son ophtalmologue. Ce dernier l’aurait confondu avec un autre patient. Une « petite » erreur qui a des répercussions dramatiques. Retour sur une histoire qui fait froid aux yeux.

Une visite de routine qui se transforme en cauchemar

L’épisode s’est passé en 2020 du côté de Marseille. Ce patient qui va être surnommé « Adrien » se rend auprès de son ophtalmologie afin de procéder à un contrôle de routine. Son objectif est alors de s’assurer que ses lunettes de repos sont toujours bien adaptées. La consultation démarre sans anicroches. Les choses se corsent après quelques minutes lorsque l’ophtalmologue invite son patient à prendre place sur une machine à laser ophtalmique et d’y coller son front. Jusque-là, rien d’inhabituel.

Ophtalmologue Marseille
Une visite de routine qui se transforme en cauchemar

Néanmoins, Adrien commence à avoir mal, ce qui n’est vraiment pas normal. Celui-ci interroge alors le praticien sur la nature de la machine utilisée et si celle-ci était nouvelle. Ce dernier lui dit simplement que c’est le laser et que ce n’est pas une nouveauté. Face à cette réponse, le patient patauge dans l’incompréhension et ne manque pas d’interroger son ophtalmo sur le lien entre le laser et ses lunettes. La réponse reste vague et assez perturbante. Le praticien lui dit en effet qu’il va terminer l’opération puis va fournir des explications.

L’ophtalmologue se trompe de patient !

Une fois que la manipulation impliquant le laser est achevée, l’ophtalmologue explique à Adrien qu’il va constater une dégradation de sa vision. Aussi, une opération de la cataracte est incontournable pour la semaine à venir. À ce moment-là, le praticien l’appelle par un autre prénom que le sien : « Frédéric ». Une erreur « impardonnable » ! En tout cas, de l’avis des experts médico-judiciaires qui interviennent dans cette affaire, il s’agit assurément d’une erreur médicale.

  Insécurité à Marseille : une tentative de braquage avec coup de feu samedi dernier

De son côté, le praticien va reconnaître  deux ans après qu’il a effectivement commis une faute. Pour sa défense, il aurait confondu des dossiers. Dans tous les cas, il s’est dit désolé pour son patient et pour les répercussions que cela a eues dans sa vie. Il reconnaît également avoir « fait une connerie ».

Adrien perd la vue injustement

Seulement 10 minutes après avoir subi un traitement au laser qui ne lui était pas destiné, Adrien perd la vue. Il va de soi que sa vie en a été bouleversée. Après cet épisode, il a dû subir deux opérations supplémentaires qui lui ont permis de retrouver seulement une partie de sa vue. Aujourd’hui, il ne bénéficie plus de l’usage total de ses deux yeux. En outre, ces derniers sont devenus hypersensibles à la lumière. Par ailleurs, des douleurs continuent à torturer la vie d’Adrien qui doit prendre un traitement conséquent pour en venir à bout.

Pour Adrien, il considère qu’on lui a amputé une partie de son œil. Aujourd’hui, il ne fait partie plus des voyants, mais survit malgré tout.

Bientôt un procès ?

Une simple erreur transforme la vie d’Adrien en un véritable cauchemar. Sa vision ne sera plus jamais la même. Même si son ophtalmo a reconnu avoir commis une erreur. Même s’il dit qu’il n’est pas un menteur. De son côté, l’avocat du malheureux patient espère bien que l’affaire sera bientôt portée devant le tribunal. De son côté, l’ophtalmologue continue d’exercer sa profession dans la ville de Marseille…

Plus de publications