Fonds d'investissement Marseille

Marseille : Lancement d’un fonds d’investissement pour financer les projets verts en Méditerranée

Le mois de décembre 2022 a été marqué par la signature à Marseille d’un fonds d’investissement dédié aux investissements verts. Ce projet a pu se concrétiser grâce à une initiative de Renaud Muselier, Président de la Région Sud qui en assurera d’ailleurs la co-présidence. Près d’un millier d’euros devraient être déployés à l’horizon 2030. Voyons de quoi il en retourne.

Signature de la charte d’un fonds d’investissement vert à Marseille

C’est dans le cadre du congrès « Méditerranée du futur », au parc Chanot, que la signature de la charte de Pliff a été officiellement effectuée. Pliff ou PAMEx Local Investment Finance Facility est un fonds d’investissement vert dont le secrétariat va être basé dans la ville de Marseille. Le pilotage du projet sera assuré par Renaud Muselier en tant que co-président.

Fonds d'investissement Marseille
Méditerranée du futur

Pliff permettra le financement de projets locaux autour de l’environnement et de l’écologie en Méditerranée.  Ceux-ci doivent avoir un lien avec le changement climatique, la biodiversité et contribuer à combattre le phénomène de détérioration de la nature. Voici un aperçu des investissements qui pourront alors être soutenus :

  • Électrifier de ports ;
  • Gérer les déchets ;
  • Restaurer des zones humides ;
  • Lutter contre la pollution plastique ;
  • Exploiter les énergies renouvelables.

Le milliard d’euros à déployer d’ici l’année 2030 devrait être levé jusqu’en 2024. Telle est l’ambition du Pliff.

Un projet qui s’inscrit dans le Plan d’action pour une Méditerranée exemplaire 2030

Le Pliff entre précisément dans le cadre du Plan d’action pour une Méditerranée exemplaire 2030 ou PAMEx 2030, une initiative lancée par le président Emmanuel MACRON au mois de septembre 2021. Cet outil de financement bénéficiera aussi bien de capitaux publics que privés.

  Pas d’augmentation d’impôt pour Marseille pour les 4 ans à venir

Rappelons d’ailleurs que le PAMEx constitue une coalition d’États volontaires dont l’ambition est d’entreprendre des opérations et des actions afin de générer le plus d’impact possible. Et l’on notera justement que le Pliff va fortement y contribuer. Aussi, ce consortium réunit des entités internationales dont les implications à travers le monde en matière de développement et de financement de projet à fort impact ne sont définitivement plus à prouver. En voici quelques-uns :

  • Les Nations Unies à travers le PNUD ou Programme des Nations Unies pour le développement ;
  • Des banques publiques d’investissement comme l’Agence française de développement (AFD) (ainsi que son équivalent basé en Espagne, l’AECID ;
  • Des collectivités territoriales ;
  • Des organismes non gouvernementaux ;
  • Des gestionnaires de fonds.

Il faut également mentionner les autres partenaires qui ont été présents depuis la création du Pliff :

  • Le Ministère français de l’Europe et des Affaires Étrangères ;
  • Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement ;
  • L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature ;
  • ANIMA ;
  • Gold Standard ;
  • Posaidon Earth Capital ;
  • Climat Seed (une filiale du groupe Axa) ;
  • Caisse des dépôts et de gestion du Maroc.

Les enjeux

La mise en œuvre du Pliff répond à des enjeux primordiaux comme la protection de la biodiversité méditerranéenne (aussi bien sur la côte que dans la mer). D’autant plus que près de 500 millions de touristes devraient affluer dans cette région d’ici l’année 2030. Par ailleurs, force est de constater que l’objectif du développement durable concernant la biodiversité figure parmi ceux qui bénéficient du moins de financements.

À cela s’ajoute la nécessité d’apporter une dimension plus verte au transport maritime. Cela passe non seulement par la recherche et le développement d’alternatives plus vertes aux carburants utilisés actuellement, mais aussi par l’électrification au niveau des quais.

  L’épargne solidaire gagne en popularité en France
Plus de publications

Bonjour ! Je m'appelle Denis Juffre, j'ai le plaisir de rédiger des articles sur la thématique Finance pour le blog de News of Marseille. Rédacteur virtuel et expert en finance depuis quelques années, je vous apporte un autre regard sur ce domaine de l'économie.