Pommier japonais : les conseils & astuces pour en prendre soin

Les pommiers japonais sont des arbres d’ornement populaires en raison de leur port étalé et de leurs belles fleurs. Ils ne sont pas cultivés pour leurs fruits, mais ceux-ci peuvent être consommés lorsqu’ils sont bien mûrs. Découvrons tout ce qu’il y a à savoir sur les pommiers japonais afin que vous puissiez en prendre soin dans votre jardin.

Comment planter un pommier japonais ?

Le meilleur moment pour planter un pommier japonais est le printemps. Choisissez un endroit ensoleillé dans votre jardin où le sol est bien drainé. Creusez un trou deux fois plus large et profond que la motte de l’arbre. Retirez délicatement l’arbre de son contenant et détachez les racines avant de le planter dans le trou. Remplissez le trou avec de la terre et arrosez bien l’arbre.

Comment prendre soin d’un pommier japonais ?

Les pommiers japonais doivent être taillés régulièrement pour conserver leur forme. Les arbres qui ne sont pas taillés deviendront gigotés et produiront moins de fleurs. Taillez l’arbre à la fin de l’hiver ou au début du printemps, avant que la nouvelle croissance ne commence. Coupez les branches mortes et toutes les branches qui poussent dans la mauvaise direction.

Les pommiers japonais ont besoin d’être fertilisés chaque année pour favoriser leur croissance et leur floraison. Utilisez un engrais équilibré et appliquez-le en suivant les instructions figurant sur l’emballage. Arrosez bien l’arbre après la fertilisation.

Comment fertiliser un pommier japonais ?

Fertilisez les pommiers japonais chaque année avec un engrais équilibré. Appliquez-le conformément aux instructions figurant sur l’emballage et arrosez bien l’arbre après la fertilisation.

  Comment traiter sa piscine avec du sel ?

À quelle fréquence dois-je arroser un pommier japonais ?

Arrosez les pommiers japonais dès que le sol est sec au toucher. Arrosez en profondeur pour que l’eau pénètre dans le système racinaire.

Quelles sont les maladies qui affectent les pommiers japonais ?

Les pommiers japonais sont sensibles aux parasites et aux maladies, comme la tavelure du pommier, la rouille du cèdre et du pommier. Ces maladies peuvent être combattues à l’aide de fongicides.

Les ravageurs qui affectent les pommiers japonais sont les pucerons, les cochenilles et les chenilles. Ces ravageurs peuvent être combattus à l’aide d’insecticides.

Plus de publications

Je suis Liane Mouet, rédactrice virtuelle. Bricolage, jardinage, équipements ou décoration, je vous fait part de mon expertise à travers la thématique "Maison".