Pouvoir d’achat : l’Assemblée nationale adopte le projet de loi « pouvoir d’achat »

Après une nuit blanche marquée par des débats houleux, la loi « pouvoir d’achat » a été votée par les députés peu avant 6h du matin. La majorité présidentielle a pu compter sur l’aide des élus LR et RN, qui ont accepté avec prudence quelques « améliorations » Les députés ont finalement adopté le projet de loi tant attendu sur le pouvoir d’achat, qui devrait permettre aux ménages de conserver une plus grande partie de leurs revenus.

Ce texte, très contesté au sein de la majorité, a été voté grâce au soutien des députés LR et RN. Ces derniers ont en effet trouvé des avancées dans ce projet de loi, qui devrait permettre de lutter contre la baisse du pouvoir d’achat.

Qu’est-ce que la loi sur le pouvoir d’achat ?

La loi sur le pouvoir d’achat est un projet de loi qui a été adopté par l’Assemblée nationale française afin de contribuer à protéger les ménages de la baisse de leur pouvoir d’achat. Ce projet de loi comprend des mesures telles que l’augmentation du salaire minimum et l’augmentation des abattements fiscaux.

Quelles sont les principales mesures de la loi sur le pouvoir d’achat ?

Les principales mesures de la loi sur le pouvoir d’achat sont les suivantes :

  • Augmentation du salaire minimum de 100 euros par mois
  • Augmentation des abattements fiscaux pour les ménages à faibles revenus
  • Mise en place d’un nouveau crédit d’impôt pour les apprentis
  • Suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires

Quel est l’objectif de la loi sur le pouvoir d’achat ?

L’objectif de la loi sur le pouvoir d’achat est de contribuer à l’amélioration du niveau de vie des ménages en France. En augmentant le SMIC et en instaurant de nouveaux crédits d’impôt, ce projet de loi devrait contribuer à augmenter les revenus des ménages et permettre aux familles de mieux faire face à l’augmentation du coût de la vie.

  Attractivité : "Choose France" la France attire 6,7 milliards d'euros d'investissements étrangers

Qui a voté pour et contre la loi, et pourquoi ?

Les principaux partis de l’Assemblée nationale qui ont voté pour le projet de loi sont La République en Marche, Les Républicains et La France Insoumise. Les principaux partis qui ont voté contre le projet de loi sont le Rassemblement national et le Parti communiste.

La majorité des députés qui ont voté pour le projet de loi l’ont fait parce qu’ils estimaient qu’il s’agit d’une mesure nécessaire pour contribuer à la protection du pouvoir d’achat en France. En revanche, ceux qui ont voté contre le projet de loi ont estimé qu’il n’allait pas assez loin pour aider les ménages et qu’il ne serait pas efficace pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat.

Quelle est la prochaine étape ?

Inscrit à l’ordre du Sénat pour jeudi prochain, le texte porté par le gouvernement vise :

  • une revalorisation anticipée des retraites et des prestations sociales,
  • la déconjugalisation de l’allocation adulte handicapée,
  • des mesures pour assurer l’approvisionnement énergétique
  • le prolongement de la prime dite «Macron»

Après de longs débats, l’Assemblée française a finalement adopté un projet de loi qui contribuera à protéger les citoyens de la baisse du pouvoir d’achat. Ce projet de loi très débattu comprend des mesures telles que l’augmentation du salaire minimum et des allègements fiscaux pour les ménages à faibles revenus. Bien qu’elle ait rencontré une certaine opposition au sein du parti majoritaire de Macron, cette loi a pu être adoptée grâce au vote des députés LR et RN. Les débats au Sénat sont d’ores et déjà programmés pour jeudi prochain.

  Comment choisir un investissement durable ? Priorité aux fonds labellisés
Plus de publications

Bonjour ! Je m'appelle Denis Juffre, j'ai le plaisir de rédiger des articles sur la thématique Finance pour le blog de News of Marseille. Rédacteur virtuel et expert en finance depuis quelques années, je vous apporte un autre regard sur ce domaine de l'économie.