Que font les Français sur Internet : Centres d’intérêt

0

Avec plus de 55 millions d’internautes, la France compte la 10ème population en ligne au monde. 55,7% des Français utilisent internet via leurs smartphones, et 29,1% via leurs tablettes. Ces chiffres montrent que les marques ont de grandes opportunités de cibler les consommateurs en ligne afin d’accroître leur notoriété ou de convertir un public existant en clients payants.

Centres d’intérêt de recherche

Malgré le temps passé en ligne élevé, les Français n’ont pas forcément envie d’acheter en ligne, ils font d’abord des recherches pour comparer les produits et services (51 %). En sollicitant également des conseils et des avis via les moteurs de recherche (45%), ils posent effectivement les bases de leur achat. Près des deux tiers des consommateurs français déclarent que leur première source de connaissance du produit avant l’achat était en ligne.

Les industries du voyage et du transport (billets d’avion, voyages terrestres et réservations d’hôtels) représentent les trois quarts des sujets de recherche sur Google. La même proportion de la population concentre également ses recherches sur les appareils électroniques tels que les ordinateurs portables, les téléphones portables et les téléviseurs.

D’autres cibles populaires incluent : les appareils ménagers et l’ameublement, les sujets liés à l’argent (immobilier, prêts personnels et assurance automobile) et les activités de loisirs (billets de cinéma, musique et restaurants), les casinos en ligne comme le fameux https://www.casino777.ch/fr/.

faire des achats sur internet

Le parcours du consommateur

Le parcours Internet français commence par les moteurs de recherche : 45% en utilisent un* pour rechercher des informations sur les produits avant d’effectuer un achat, au lieu d’aller directement sur les sites des marques (24%) ou des sites marchands (18%). 7 personnes sur 10 ne considèrent qu’une à trois marques avant d’acheter un produit. Cela montre qu’ils ne veulent pas passer trop de temps à chercher en ligne et qu’ils ont déjà une bonne idée de ce qu’ils veulent lorsqu’ils commencent à chercher quelque chose en ligne. En conséquence, la concurrence est forte et les marques doivent faire des efforts concertés pour assurer leur position dans le classement SERP et donc leur position sur le marché.

Cependant, bien que plus de la moitié des Français effectuent des recherches en ligne, seuls 50 % d’entre eux finalisent effectivement leur achat en ligne, les 50 % restants préférant acheter en magasin. Ces chiffres montrent que les sites de commerce électronique doivent travailler sur la construction de la confiance afin d’augmenter le taux de conversion et non seulement être une source d’informations.

Pour y parvenir, ils doivent créer des pages de destination optimisées, développer des sections de critiques et de témoignages et/ou proposer des services d’assurance en ligne et les mettre en avant sur leur site Web. Ils ont également besoin de développer leur expertise du marché afin d’accroître la notoriété de leur marque et de sécuriser le consommateur.

Cela dit, il existe une relation directe entre les sujets les plus recherchés et ceux ayant un taux de conversion en ligne plus élevé que hors ligne :

  • Vols (loisirs) : 73 % de recherche, 73 % d’achat en ligne
  • Hôtels : 67 %
  • Transports : 59 %
  • Téléphones portables : 39 %
  • Musique : 39 %
  • Mobilier de maison : 31 %
  • Vêtements et chaussures : 29 %

Cela démontre que même si l’internaute français peut parfois être inquiet, il est toujours prêt à dépenser de l’argent en ligne lorsqu’il fait confiance et peut trouver plus pratique d’acheter des produits et services.

*93,5% des parts de marché des moteurs de recherche appartiennent à Google, 2,6% à Yahoo!, 2,4% à Bing.

Partager >>