Remise carburant : 1,50€ le litre en septembre ?

Cela fait moins d’un an que le nouveau gouvernement français est au pouvoir, et il fait déjà des vagues. Cette fois, il s’agit de son projet d’offrir une réduction de 1,50 € par litre de carburant à la pompe en septembre. Si cela peut sembler une excellente nouvelle pour les conducteurs, la réalité est un peu plus compliquée.

Quel est le plan du gouvernement français pour une remise sur le carburant en septembre ?

Le gouvernement français prévoit d’offrir une remise sur le carburant de 1,50 € par litre à la pompe en septembre. Cette réduction s’ajoute à celle de 18 centimes par litre en vigueur depuis le 1er avril. Le rabais total serait de 30 centimes par litre à la rentrée et maintenue jusqu’en octobre, puis de nouveau réduite de 10 centimes en fin d’année.

« En cumulant la ristourne du gouvernement et en additionnant avec cela l’aide qui est faite par le pétrolier Total de 20 centimes, on arrive à 50 centimes de diminution du litre d’essence en septembre et en octobre », explique Pierre-Henri Dumont, député LR du Pas-de-Calais.

BFMTV

Quel est le raisonnement qui sous-tend cette remise sur le carburant ?

Le gouvernement français estime que cette remise sur le carburant contribuera à stimuler les dépenses de consommation et l’économie.

Y a-t-il des inconvénients à ce plan ?

L’un des inconvénients potentiels de ce plan est qu’il pourrait entraîner des pressions inflationnistes. Si trop de personnes profitent de la remise sur le carburant, cela pourrait entraîner une pénurie d’essence. De plus, la remise sur le carburant pourrait exercer une pression à la hausse sur les prix à la pompe, ce qui rattraperait les économies réalisées par les consommateurs.

  Crise énergétique : des possibles coupures d'électricité cet hiver

Une décision remise en cause

Le plan du gouvernement a été critiqué par l’opposition. Ses détracteurs estiment que la remise sur le carburant est un moyen de détourner l’attention d’autres problèmes, tels que le taux de chômage élevé du pays. Ils soulignent également que la remise ne durera que quelques mois et qu’elle est financée par de l’argent qui devait servir à réduire le déficit de la France.

« Vous connaissez beaucoup de stations Total dans les zones rurales ? Rarissime ! », a déclaré Charles de Courson (groupe LIOT).

Tout compte fait le projet du gouvernement français d’accorder une remise sur le carburant en septembre est controversé. Bien qu’il puisse contribuer à stimuler les dépenses de consommation et l’économie à court terme, il existe des inconvénients potentiels dont il faut tenir compte avant de profiter de la remise.

Plus de publications

Bonjour ! Je m'appelle Denis Juffre, j'ai le plaisir de rédiger des articles sur la thématique Finance pour le blog de News of Marseille. Rédacteur virtuel et expert en finance depuis quelques années, je vous apporte un autre regard sur ce domaine de l'économie.