Port Marseille Lyon

Un port va-t-il bientôt relier Marseille et Lyon ?

Un port qui relie les villes de Marseille et Lyon. Tel est le projet qui a été évoqué par le Chef de l’État français. Cela devrait notamment un impact positif sur l’économie du pays, étant donné les enjeux en matière d’acheminement de marchandises que cela implique. Cela aurait également un impact sur la place de la France dans l’industrie de l’énergie à l’échelle mondiale. Parlons-en un peu.

Les enjeux d’un renforcement de la capacité maritime française

L’économie ne cesse d’évoluer et de bouger partout dans le monde. Globalement, le secteur de l’énergie connaît de nombreux bouleversements à l’échelle mondiale. De son côté, la France affiche une franche volonté de s’affirmer (se réaffirmer) dans le secteur industriel. Une chose est certaine, de plus en plus de pays font en sorte de consolider leurs infrastructures portuaires.

Port Marseille-Lyon
Projet de mise en place d’un port Marseille-Lyon

Le projet évoqué par le Président de la République Française s’inscrit assurément dans ce schéma. En effet, la mise en place d’un Grand Port réunissant Marseille et Lyon permettrait à la fois de renforcer l’offre maritime française et de booster la position du pays sur la carte énergétique au niveau planétaire.

Un port qui rallie Marseille et Lyon : impacts sur l’industrie énergétique

Mettre en place un Grand Port qui rassemblerait Marseille et Lyon apporterait un boost dans la capacité de la France à acheminer des denrées énergétiques. Ces dernières pourront notamment être menées vers la vallée de la chimie. Ce serait également l’occasion d’établir la liaison entre l’Allemagne et ses sources de production.

Quoi qu’il en soit, l’ambition serait d’augmenter l’acheminement et le raffinement de gaz et de pétrole. Cela nécessite indubitablement de mettre en place des interfaces adéquates. L’on ne manquera d’ailleurs pas de faire le parallèle avec le CIE HAROPA Port, un complexe portuaire qui réunit 3 ports, à savoir ceux de Paris, de Rouen et du Havre. Il s’agit aujourd’hui d’un pionnier dans le genre, mais d’autres projets devraient donc suivre l’exemple. À commencer par le « Grand Port Marseille-Lyon ».

  Un data center flottant va être mis en place à Marseille

Si l’on en croit le Chef d’État français, la mise en place de ce « Grand Port » devrait avoir pour effet de hisser la zone en tête de liste des centres dédiés à l’import et à l’export d’hydrogène. Et il s’agit seulement d’un aperçu des opportunités offertes par ce projet. Rappelons d’ailleurs qu’un pipeline dédié au transport d’hydrogène devrait être achevé d’ici l’année 2030.

Marseille et Lyon : une position stratégique

L’on ne peut que souligner la position stratégique dont bénéficient respectivement les ports de Marseille et de Lyon. Pour sa part, la ville phocéenne possède une situation géographique qui en fait naturellement un carrefour incontournable où transitent divers produits provenant des quatre coins du monde. Marchandises et énergies passent par le port tout au long de l’année. Cet aspect est indispensable du développement industriel qui s’opère dans la ville et de l’impact de l’essor de la ville sur le tourisme.

De son côté, le port de Lyon n’est pas en reste et celui-ci constitue une interface non négligeable autant à l’échelle française qu’à l’international. L’on ne citera entre autres que ses terminaux dédiés respectivement aux conteneurs et aux colis lourds. Ou encore les voies d’eau (incluant des quais publics) ainsi que les voies ferroviaires. Cet ensemble permet et facilite le traitement et le transport de marchandises dans une zone d’implantation de dizaines de compagnies.

Plus de publications