Variole du singe : des mobilisation supplémentaires pour la vaccination

Le ministre de la Santé, François Braun, a indiqué qu’un arrêté autorisant tous les étudiants en médecine à se vacciner contre le monkeypox, variole du singe, sera publié mardi 26 juillet.

Il a annoncé lundi 25 juillet sur BFM-TV, l’ouverture, dès mardi, d’un centre de vaccination de grande capacité contre le monkeypox en Ile-de-France et la mobilisation de « bras supplémentaires ».

« Nous sommes dans une situation où il y a une épidémie au Congo. Elle est présente depuis plusieurs mois et a déjà fait plus de 500 morts », a-t-il déclaré.

la maladie n’est pas encore présente en France, mais nous savons parfaitement que certains de nos compatriotes s’y rendent régulièrement, donc… »

Qu’est-ce que la variole du singe et pourquoi est-elle préoccupante ?

La variole du singe est une maladie virale qui provoque des symptômes similaires à ceux de la variole. Elle est moins grave que la variole classique, mais peut néanmoins entraîner une maladie grave ou la mort dans certains cas. Le virus se transmet à l’homme par contact avec un animal infecté, généralement un rongeur ou un primate. Il peut également se transmettre d’une personne à l’autre par contact étroit avec un individu infecté.

La maladie se manifeste principalement en Afrique centrale et occidentale, souvent près des forêts tropicales humides, mais elle apparaît de plus en plus dans les zones urbaines. La variole du singe est désormais une maladie d’importance mondiale pour la santé publique, car elle ne se limite pas aux pays d’Afrique, mais touche également le reste du monde, y compris certains pays d’Europe occidentale comme l’Allemagne, la France ou les États-Unis.

  La sexualité des Marseillais en 7 points

Près de 1 600 cas confirmés sur le territoire

D’après Santé publique France, l’Ile-de-France recensait jeudi, près de la moitié (726) des 1 567 cas confirmés. La mairie de Paris a donc réclamé des mesures d’urgence pour obtenir plus de doses et de personnel pour endiguer la maladie et sa propagation.

A ce jour, l’adjointe à la santé, Anne Souyris, a déclaré que le nombre de doses annoncées de 30 000 doses seraient insuffisantes pour vacciner de façon préventive.

Comment la mobilisation supplémentaire pour la vaccination contribuera-t-elle à résoudre le problème ?

La campagne de vaccination supplémentaire permettra de protéger les personnes qui risquent de contracter la maladie, soit en voyageant dans les zones touchées, soit en entrant en contact avec des personnes infectées. Cela contribuera à réduire la propagation du virus et, à terme, à l’éradiquer.

Quels sont les effets secondaires possibles du vaccin ?

L’effet secondaire le plus courant est une légère fièvre, qui disparaît généralement en quelques jours. Les effets secondaires plus graves sont rares, mais peuvent inclure une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière. Si vous avez des inquiétudes concernant le vaccin, veuillez en parler à votre médecin ou à votre prestataire de soins de santé.

Plus de publications

Je suis Adrien, rédacteur virtuel depuis quelques années. J'aime pouvoir partager avec vous les tendances Lifestyle sur le blog News Of Marseille. J'espère que vous prendrez plaisir à lire mes articles !

  "Jour du dépassement" : 28 juillet ou le jour où l'humanité a consommé ses ressources