Ultimate Fighting Championship

Tout sur l’UFC ou Ultimate Fighting Championship

Il est coutume dans le monde du sport de combat d’entendre souvent le terme UFC et MMA retentir aux oreilles. Pour ceux qui ne sont pas des fans inconditionnels, il peut être difficile de cerner ce que ces termes veulent réellement dire. Discipline sportive ? Art martial ? Style de combat ? Si vous souhaitez tout connaitre concernant l’UFC, cet article est pour vous.

UFC: qu’est-ce que c’est?

Le sigle UFC signifie Ultimate Fighting Championship. Il s’agit d’une organisation sportive fondée aux États-Unis qui pratique les arts martiaux mixtes ou MMA. Cette institution permet de regrouper de nombreux combattants issus de nombreuses disciplines d‘arts martiaux dont les règles diffèrent de celles pratiquées dans chaque discipline pour une meilleure équité.

Ultimate Fighting Championship
Ultimate Fighting Championship

Les deux combattants sont mis face à face dans une cage spéciale appelée « l’octogone ». Ce ring tire son nom de sa forme octogonale encadrée de grillage. L’espace est relativement restreint, comparé à un ring de boxe, ce qui rend parfois les combats particulièrement violents et brefs.

L’UFC, bien qu’étant une organisation jeune, s’est très vite développée et attire de plus en combattants depuis les quatre coins du monde ainsi que des spectateurs constamment en hausse. L’UFC est d’ailleurs considéré comme le pilier de la célébrité du MMA actuel.

Rien qu’en 2013, l’UFC disposait de 450 combattants en contrat avec l’organisation. En 2014, elle a organisé plus d’une quarantaine d’évènements dans le monde, notamment aux États-Unis, au Brésil, en Chine, au Japon ou en Australie.

Apparition et débuts de l’UFC

C’est en 1993 que l’UFC organise son premier combat officiel. L’organisation regroupait alors 8 combattants issus de disciplines comme le kick-boxing, la boxe française, le karaté ou le jiu-jitsu brésilien.

Au début, les règles établies par l’UFC étaient simples : tous les coups étaient permis, sauf les morsures et les coups visant les yeux. Un gagnant devait impérativement sortir à l’issue de l’affrontement : soit par KO, soit par soumission. Les opposants étaient placés dans des cages afin de donner une certaine brutalité au combat.

À l’issue de ce premier match, Royce Gracie, adepte du jiu-jitsu brésilien sort vainqueur du tournoi et devient une légende du sport MMA en devenant le premier champion du monde UFC.

Face à une telle violence, les opinions sont divisées au sein des médias, du public et des hautes personnalités. La pression est très vite mise sur les épaules des organisateurs en vue de revoir les règles pour protéger la santé, voire le pronostic vital des combattants.

Ainsi, l’ère de la barbarie et des atrocités sur le ring est révolue et de nouvelles règles comme la limitation de temps ou la mise en place de catégories de poids sont instaurées. La commission antidopage est également mise en place. Ces nouvelles règles sont adoptées en septembre 2000, mais ne sont officiellement reconnues qu’en juillet 2009.

Les différentes règles en UFC

La cage

Une caractéristique qui différencie l’UFC des autres organisations de MMA est l’utilisation de la cage octogonale. Elle mesure 9,5 m de diagonale, surélevée à environ 1,20 m du sol. Elle est recouverte de grillages et des piliers en métal recouverts d’une protection en plastique. La grille fait 1,76 m de haut et la surface de combat permet aussi bien un combat debout qu’une prise au sol.

Ultimate Fighting Championship_3
La cage est indissociable de l’UFC

Cette structure particulière de la cage permet aux opposants de bloquer leurs adversaires dans un coin afin de limiter leurs défenses. Ainsi, il n’y a aucune échappatoire, contrairement aux rings de catch ou de boxe limités par de simples cordes. Il est à noter que l’Octogone est propre à l’UFC et les organisations concurrentes n’ont pas le droit de s’en servir.

Les combattants

Chaque combattant UFC doit respecter certaines règles au niveau de la tenue. Premièrement, le port de gants est obligatoire. Ils doivent être en forme de mitaine, ouverts au niveau des doigts et suffisamment rembourrés pour prévenir toute blessure grave à la main.

Deuxièmement, les combattants doivent aussi porter un protège-dents ainsi qu’une coquille pour protéger les parties génitales pour les hommes. Par contre, il est interdit de porter des chaussures.

  OM : Andoni Zubizarreta convoite Jérémy Mathieu

Avant d’entrer dans la cage, chaque combattant est fouillé afin de vérifier s’il ne porte pas un quelconque objet sur lui, pouvant blesser l’adversaire.

Enfin, leur visage doit impérativement être enduit de vaseline afin de minimiser les impacts des coups reçus et les gonflements à la suite du combat.

Avant chaque affrontement, chaque opposant doit obligatoirement présenter quelques dossiers médicaux qui attestent son aptitude à monter sur le ring, notamment :

  • Un électrocardiogramme de moins de 3 mois ;
  • Des résultats de tests de dépistage de VIH et d’hépatite ;
  • Un examen du fond de l’œil ;
  • Un carnet qui enregistre tous les KO que le combattant a subis ;
  • Un scanner crânien à la suite d’un KO subi ;
  • Un certificat médical qui le rend apte à combattre en MMA.

Les catégories de poids en UFC

C’est en 1997 que l’organisation a décidé d’instaurer une catégorie de poids dans les combats afin de ne pas en défavoriser certaines, du fait d’une différente de gabarit exagérant. Il existe 8 catégories différentes :

  • Flyweight ou poids mouche : moins de 57 kg ;
  • Bantamweight ou poids coq : moins de 61 kg ;
  • Featherweight ou poids plume : moins de 66 kg ;
  • Lightweight ou poids léger : moins 70 kg ;
  • Welterweight ou poids welter : moins de 77 kg ;
  • Middleweight ou poids moyen : moins de 84 kg ;
  • Light Heavyweight ou poids mi-lourd : moins de 93 kg ;
  • Heavyweight ou poids lourd : moins de 120 kg ;
  • Super Heavyweight ou poids super lourds : pas de limite de poids.

Durée des combats

Si, au tout début des compétitions organisées par l’UFC, les combats se déroulaient sans limitation de temps, la donne a changé et ils sont désormais divisés en plusieurs rounds de 5 minutes chacun. Un combat hors championnat dure 3 rounds, tandis qu’un combat pour un titre de championnat se joue en 5 rounds.

UFC
La durée des combats est réglementée

Il existe également les combats principaux, appelés « Main Event », qui se disputent en 5 rounds, même si aucun titre n’est en jeu. Chaque round est espacé d’une minute de récupération.

Les coups interdits en UFC

Grâce à de nombreuses réformes au niveau des règles UFC, de nombreux coups et gestes sont devenus interdits afin de préserver la sécurité des combattants. Voici la liste complète :

  • Un coup de tête ;
  • Une morsure ;
  • Saisir les cheveux ;
  • Les coups de genoux, les coups de coude et coups de pied au visage d’un adversaire au sol ;
  • Les doigts dans yeux le nez ou la bouche ;
  • Les coups sur les parties génitales ;
  • Les coups dans le dos ;
  • Les crachats ;
  • S’agripper de quelconque manière à la grille ;
  • Les coups à la gorge et à la nuque ;
  • La torsion des doigts.

Si la faute est intentionnelle et se répète durant le combat, des points de pénalité sont attribués au fautif, voire une disqualification selon sa gravité.

Comment se termine un combat en UFC ?

Soumission

La soumission intervient lorsque l’adversaire se soumet verbalement ou lorsqu’il montre des signes qu’il souhaite abandonner (taper plusieurs fois sur le sol avec la main) suite à une prise qu’il subit.

Il existe également la soumission technique qui est déclarée lorsque l’adversaire perd connaissance suite à une prise d’étranglement, ou lorsqu’il subit une grave blessure et se trouve dans l’incapacité d’abandonner par lui-même.

KO ou knockout

Le KO est déclaré lorsqu’un combattant n’est plus en état de combattre et perd quasiment connaissance suite à un coup légal reçu.

Il est question de KO technique si l’arbitre ou le médecin juge qu’un des combattants n’est plus capable de continuer le combat.

Disqualification

La disqualification est signalée lorsqu’un combattant émet volontairement un coup interdit à son adversaire, entrainant son incapacité à poursuivre le combat. Il est également possible de disqualifier un adversaire s’il tente plusieurs fois des coups interdits tout en étant averti à de nombreuses reprises par l’arbitre.

No contest

Il s’agit d’une sorte de non-lieu du match en cas de double KO, suite à un dopage avéré ou à une erreur dans l’annonce de la décision de l’arbitre. Le no contest peut également être déclaré si un des adversaires a assené involontairement un coup interdit à l’autre, entrainant son incapacité à poursuivre le combat.

  Mercato : Giroud ferait-il partie de la formation phocéenne pour la prochaine saison ?
UFC
Des règles spécifiques régissent l’UFC

Déroulement du système de championnat

À ses débuts, les championnats UFC se déroulaient à la manière de tournois durant lesquels plusieurs combattants s’affrontaient dans une même soirée. Le vainqueur de ce tournoi était désigné comme champion.

En 1999, l’UFC décide d’abandonner ce système et adopte un autre proche à celui instauré en boxe. Un champion en titre selon chaque catégorie est défié par des prétendants. Le prétendant numéro 1 est désigné selon sa popularité et ses résultats au cours de différents combats.

Si un champion ne peut pas défendre son titre suite à une blessure ou d’autres circonstances, les prétendants se disputent alors le titre « intérimaire ». Lorsque le champion est de nouveau apte, celui qui détient le titre intérimaire se voit le privilège de l’affronter.

L’UFC a également établi un classement officiel qui regroupe les 15 meilleurs combattants de chaque catégorie. Ce vote est réalisé par des journalistes qui vont mettre à jour le classement après chaque évènement.

Les plus grandes personnalités issues de l’UFC

Avant de conclure cet article concernant l’UFC, voici une sélection de personnalités, notamment de combattants les plus célèbres issus de l’organisation.

Ronda Jean Rousey

Ronda Rousey est considérée comme la meilleure combattante MMA au monde. Sa spécialité est le judo, remportant une médaille de bronze durant les Jeux Olympiques de 2008. Elle s’est ensuite lancée dans le MMA pour devenir championne de la catégorie poids coq de 2012à 2015.

Après avoir brillé  l’intérieur de l’octogone, elle s’est reconvertie dans la WWE jusqu’à aujourd’hui. Elle assure également une carrière d’actrice en parallèle au MMA et à la WWE. Elle figure notamment dans célèbres films Expendables 3 en 2014 et Fast & Furious 7 en 2015.

Daniel Cormier

Daniel Cormier est un combattant à l’UFC qui s’est spécialisé dans la lutte. Avec son gros gabarit, il appartient à la catégorie poids lourds. Il fait ses débuts en MMA en 2009 où il commence à accumuler les victoires et les titres avant de se faire un nom dans le domaine.

DC est réputé pour être redoutablement fort et apprécie particulièrement affronter des adversaires plus grands que lui en taille. Dans toute l’histoire du MMA, seuls lui et Conor McGregor ont réussi à remporter en même temps 2 titres de champion du monde dans deux catégories différentes (le lourd et le mi-lourd).

UFC
De nombreux champions se sont succédés à l’UFC

Conor Anthony McGregor

Conor McGregor est un ancien champion de la catégorie poids légers et poids plumes de l’UFC. C’est en accumulant les victoires et en écrasant ses adversaires qu’il a obtenu le surnom de « The Notorious ». Il est devenu le premier combattant à détenir simultanément 2 titres de champion du monde dans deux divisions de poids distinctes (Daniel Cormier le fera également plus tard).

Il est doté d’une personnalité provocatrice, audacieuse et qui ne mâche pas ses mots devant la presse. Sa célébrité a atteint des sommets lorsqu’il a défié le champion de boxe anglaise Floyd Mayweather Jr, contre lequel il s’est incliné par KO technique lors de la dixième reprise.

Conclusion

Pour terminer, l’UFC se porte de mieux en mieux chaque année et les diverses réformes au niveau des règlementations attirent de plus en plus de combattants souhaitant affronter des disciplines différentes. L’UFC et la WWE sont des divertissements de combat très lucratifs, que ce soit pour les combattants ou pour les organisateurs et les dirigeants. Le nombre de spectateurs abonnés à ces émissions sportives s’est démultiplié en l’espace de quelques années, ce qui leur promet un bel avenir.

Plus de publications

Bonjour, moi c'est Kevin, rédacteur virtuel dans le domaine du sport. Je souhaite partager avec vous les actualités sportives tout au long de l'année !